LPPR actualités médecins

courrier médecins

Mesdames, messieurs nos confrères médecins,


Veuillez trouver ici : Ordonnance perfusionOrdonnance perfusion (389.35 Ko) Notice du formulaire de prescription de perfusion a domicile ville ou hopital 1Notice du formulaire de prescription de perfusion a domicile ville ou hopital 1 (514.43 Ko)


le modèle de l'ordonnance sur laquelle les perfusions à domicile ou en HAD doivent être prescrites pour être recevables et tarifiables auprès des organismes payeurs.

Dorénavant les médecins prescrivent sur une ordonnance spéciale, la prescription de la cure comprend 2 ordonnances en 4 exemplaires contenant :

● Identification du prescripteur et de sa structure d'exercice

● Destinataires et/ou objets : la plupart du temps : cocher patient, pharmacien d'officine,infirmier libéral, et si HAD

● Cure de produit :

○ Dénomination, dosage et posologie

○ Durée d'administration (si nécessaire)

○ Solvant

○ Durée du traitement

● Voies d'abord :

  • veineuse centrale par chambre implantable, catheter central Picc
  • péri-nerveuse
  • veineuse périphérique
  • sous cutanée
  • prévoir entretien intercure souvent pour les suivis de chiothérapie (services oncologie)

● Mode d'administration : gravité, diffusuer, systéme actif électrique (pompe).

● Cas d’un médicament à perfuser seul (en raison d'un risque d'interaction ou de l'incompatibilité avec un autre des produits perfusés sur cette voie)

● Commentaires exemples : matériels indispensables pour garantir la sécurité de l'administration des produits, un schéma thérapeutique, des spécificités...

Ces ordonnances sont utilisées pour les perfusions par gravité ( voie périphérique, centrale ou picc line) ou par diffuseur électrique ou autre.
il n'est plus autorisé de prescrire sur des ordonnances traditionnelles ; la prescription de la perfusion est uniquement du ressort du médecin, elle ne peut être rédigée par l'infirmière. Le pharmacien ne peut plus honorer la prescription de sets de perfusion prescrits par une infirmière pour remboursement par la sécurité sociale.


Ces éléments nous serviront pour facturer aux organismes payeurs les forfaits de perfusion qui comprennent les sets de perfusion ( ceuxci ne sont plus remboursables à l'unité mais sous forme de forfait)
N'hésitez pas à revenir vers nous en cas de soucis particuliers: contact syndicat
Vous serez sollicités par les confrères pharmaciens si d'aventure vous aviez prescrit les perfusions à domicile sur des ordonnances anciennes; au nom de tous, nous en sommes désolés par avance.
Ce mail vous permet d'ors et déjà d'en être informés avec possibilité d'éditer cette ordonnance.
Je profite de ce mail pour vous envoyer la nouvelle ordonnance de prescription de prothèse mammaire suite aux arrêtés sortis en avril 2016 sur la nouvelle LPP : 

Protheses mammaires ordoProtheses mammaires ordo (107.78 Ko)


Recevez mes salutations les plus cordiales
Catherine Leyrissoux, présidente du syndicat des pharmaciens du Morbihan

NOTICE DU FORMULAIRE DE PRESCRIPTION DE PERFUSION A DOMICILE (VILLE OU HÔPITAL)

 

 

NOTICE DU FORMULAIRE DE PRESCRIPTION DE PERFUSION A DOMICILE (VILLE OU HÔPITAL)Notice du formulaire de prescription de perfusion a domicile ville ou hopitalNotice du formulaire de prescription de perfusion a domicile ville ou hopital (514.56 Ko)

 

La prescription de la cure

Identification du prescripteur et de sa structure d'exercice

Destinataires et/ou objets:

Cure de produit :

Dénomination, dosage et posologie

Durée d'administration

Solvant

Durée du traitement

Voies d'abord :

Mode d'administration

Médicament à perfuser seul

Commentaires

 

 

La prescription de la cure

comprend 2 ordonnances en 4 exemplaires :

 

1. Un exemplaire de l’ordonnance pour les produits à perfuser à destination du pharmacien officine ou du pharmacien hospitalier

 

+ 1 exemplaire de l’ordonnance pour la ou les prestations et les dispositifs médicaux  à destination du pharmacien d’officine, précisant :

 

  • le mode d’administration
  • le mode d’installation (remplissage à domicile ou en Ets de santé)
  • nombre de perfusion, durée de la cure, types de forfaits consommables

voir le modèle de prescription en annexe de l’arrêté

 

2. Un exemplaire pour le patient

 

3. Une ordonnance pour l’acte infirmier

Identification du prescripteur et de sa structure d'exercice

(cabinet, établissement de santé, centre de santé, ._)

  • Concernant le pavé e identité du prescripteur » : renseigner le répertoire partagé des professionnels de santé {RPPS) ;
  • Concernant sa structure d'exercice:
    • si la prescription émane d'un médecin salarié d'un établissement de santé ou d'un centre de santé : saisissez le numéro FIN ESS (http://finess.sante.gouv.fr) de l'établissement;
    • si la prescription émane d'un prescripteur exerçant à titre libéral : saisissez le numéro d'Assurance Maladie du médecin libéral mentionné sur l'ordonnance.     

Destinataires et/ou objets:

Le formulaire de prescription de la perfusion à domicile (ville ou hospitalisation à domicile (HAD)) est à éditer en un certain nombre d'exemplaires selon qu'il concerne une prestation réalisée en ville ou par l'HAD (un patient qui nécessite des soins complexes et multidisciplinaires relève exclusivement de l'HAD).

Pour une perfusion « en vile 4 exemplaires du formulaire sont édités et signés avec le coche de la case du destinataire correspondant:

  •  le patient;
  •  les acteurs concourant à la prestation en ville:
  •  le pharmacien d'officine ou hospitalier pour les produit(s) à perfuser;
  •  le prestataire ou le pharmacien d'officine pour les prestation(s) et dispositifs médicaux;
  •  l'infirmier libéral en charge de Ia ou des perfusion(s) pour son information;

Si la perfusion s'opère dans le cadre de l'HAD, 2 exemplaires sont édités et signés avec le coche de la case du destinataire correspondant:

  • le patient;
  • l'HAD.

Si le traitement comprend un nombre de cures de produit(s) à perfuser ou de cycles de cure de produits à perfuser supérieur à 2, un ou d'autres formulaires de prescription  sont renseignés.

Cure de produit :

Dans chaque encart « produit » du formulaire n'est prescrit qu'un seul médicament ou soluté; toutefois, les produits qui lui sont associés (électrolytes, vitamines...) dans un même contenant (poche, flacon), doivent également y être indiqués.

Un médicament réservé à l'usage hospitalier et non inscrit à la liste prévue à l'article L51264 du code de la santé publique, ne peut être administré à domicile que dans le cadre d'un établissement d'hospitalisation à domicile.

●Dénomination, dosage et posologie

En cas d'administration intermittente, la posologie doit correspondre à la dose administrée lors de chaque injection, sauf mention contraire.

En cas d'administration continue par système actif électrique, la concentration du produit, le dosage et le débit (en mL/h ou mg/h) sont définis.

●Durée d'administration

En cas de perfusion intermittente, la durée d'administration du traitement doit être renseignée en minutes ou en heures. En cas de perfusion continue, la mention « en continus est renseignée.

●Solvant

Si le produit est un soluté (NaCI 0,9% ou 05%) ou si aucun solvant n'est nécessaire, cette information n'est pas requise.

En dehors de ces cas, la nature du solvant compatible avec le traitement doit être indiquée de même que le volume de dilution.

Dans le cas d'une seringue ou d'un diffuseur, l'acronyme Q.S.P. (quantité suffisante pour) peut être utilisé afin d'ajuster la concentration.

●Durée du traitement

La date de début de la cure est la date du premier jour de la première administration du traitement à domicile. La date de fin de la cure doit être indiquée ou, à défaut, la durée du traitement.

Voies d'abord :

Ne cocher qu'une seule case parmi les 4 propositions suivantes :

  • veineuse centrale,
  • veineuse périphérique,
  • sous-cutanée et
  • péri-nerveuse.

Seuls les traitements administrés par la voie désignée sont prescrits sur ce formulaire.

Lorsque la voie d'abord est veineuse centrale:

  • il doit être précisé s'il s'agit d'une chambre implantable, d'un cathéter central ou d'un cathéter central à insertion périphérique « Picc Line ».
  • en cas de perfusion par voie centrale réalisée sur plusieurs cycles de cures, si la voie implantée n'est pas mobilisée pendant au moins 7 jours durant ou à la suite de la cure décrite, un des forfaits d'entretien de cette voie centrale peut être pris en charge. Cochez la case dédiée en indiquant si cela concerne ou non un « Picc Line ».

Mode d'administration

Un seul mode d'administration doit être choisi. Dans la mesure du possible, lorsque plusieurs modes d'administration peuvent convenir pour la perfusion d'un produit, le prescripteur choisit la perfusion par gravité avant le diffuseur ou le système actif électrique, et le diffuseur avant le système actif électrique; ce choix doit tenir compte de l'impact qu'aurait le mode d'administration au patient sur sa mobilité ou son autonomie.

Une perfusion par diffuseur doit avoir une durée supérieure ou égale à 30 minutes. D'une manière générale une perfusion par système actif électrique doit avoir une durée supérieure ou égale à 60 minutes, à l'exception de cas particuliers, justifiés par la nature des produits à perfuser, la nécessité d'un débit spécifique ou une succession de perfusions. Dans l'hypothèse où il serait dérogé à cette durée minimale de 60 minutes pour une perfusion par système actif électrique, le médecin prescripteur en avertit, par courrier justificatif, le médecin conseil de l'assurance maladie.

Lorsque le traitement est administré par système actif électrique, précisez son caractère «fixe ou ambulatoire ».

Lorsque le traitement, administré par diffuseur ou système actif électrique, est préparé et rempli en établissement de santé, la case prévue à cet effet doit être cochée.

Médicament à perfuser seul

Pour une voie d'abord donnée, si le prescripteur juge qu'un médicament doit être perfusé seul en raison d'un risque d'interaction ou de l'incompatibilité avec un autre des produits perfusés sur cette voie, la case correspondante doit être cochée. Dans ce cas et sauf exception, un schéma thérapeutique doit être établi et mis à disposition de l'infirmier en charge des soins.

 

 

Commentaires

Aucun traitement ne doit être prescrit dans cette Partie. Si plus de deux traitements sont prescrits pour une voie d'abord, un autre formulaire doit être utilisé.

Lorsqu'il le juge nécessaire, le prescripteur pourra compléter la prescription en précisant les matériels indispensables pour garantir la sécurité de l'administration des produits.

 

Lorsqu'un produit doit être perfusé seul ou si la multiplicité des traitements le rend nécessaire, un schéma thérapeutique précisant les horaires de début d'administration, ou de renouvellement de dispositif en cas d'administration continue, peut être réalisé dans cette case.

Formulaire de prescription complet

Mentions légales

Le contenu des présentations de ce site sont sous la responsabilité de leurs auteurs.

L'utilisation des documents figurant sur ce site ne dispense en aucun cas les internautes d'exercer leur sens critique vis-à-vis des données présentes, et doit se faire sous leur responsabilité.

Site créé par

Conception graphique et ergonomie : Fabien Leyrissoux

Rédactrice : Catherine Leyrissoux