Accueil

Congrès de Nantes

save image

Intervention de la présidente du syndicat des pharmaciens du Morbihan FSPF56 au congrès de Nantes pour la formation sur la conciliation en officine.

Autres vidéos :

Rétrospective, le film

La rémunération de demain, le film

L'évolution de l'officine

Présidentielle 2017

Cliquer sur l'image pour découvrir l'affiche 2016

et imprimer votre affiche comptoir

Carte de coordination

Questions à votre pharmacien : quels services ?

L'observance

Les chimiothérapies et conseils adaptés pour soins de la peau

CFA Lorient remise des diplômes

Les professionnels du secteur médical ont lancé une campagne régionale sur la iatrogénie médicamenteuse.

Résultats des élections URPS 2015

Merci pour vos votes(presque 70% de votants en Morbihan !),

Félicitations aux élus ( 5 FSPF/9), nous sommes au travail dès jeudi 17 décembre 2015 !

Merci à ceux qui se sont présenté.

élus FSPF :

Joëlle Deguillaume, Hervé Breteau, Catherine Leyrissoux, Luc Mougin, Hedwide Brault

 

  votants FSPF UNPF USPO
22 151 66.35% 67 44,37% 28 18,54% 56 37,09%
29 242 66.07% 152 62,81% 17 7,02% 73 30,17%
35 267 56.84% 171 64,04% 34 12,73% 62 23,22%
56 202 69.67% 111 54,95% 11 5,45% 80 39,60%
Total 862 65.16% 501 58,12% 90 10,44% 271 31,44%

Lp 2015 43f 5 bretagne prof de foi 1 page 001Lp 2015 43f 5 bretagne prof de foi 1 page 002

Le congrès 2015

Science fiction

L'observance : Début à 1 minute.

Observance

 

Monsieur Debaupuy : message de la ministre

Monsieur debaupuy

Philippe Gaertner :

 

 

Checklist de sortie d'hospitalisation supérieure à 24h : appeler le pharmacien évite les ruptures de soins.

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2035081/fr/checklist-de-sortie-d-hospitalisation-superieure-a-24h

Check liste has

campagnes carte de coordination et on a tous une pharmacie dans sa vie.

Semaine de la sécurité des patients : carte de coordination des soins

Téléchargez l'affiche :

 Affiche 400x600Affiche 400x600 (6.54 Mo)

Affiche

 

Affiche et brochure à télécharger ci-dessus

Parler a son pharmacien

le 30 septembre 2014, j'y étais !

Sur les journaux :

Pdf pharmaPdf pharma (822.07 Ko)

Syndicat des pharmaciens 56Syndicat des pharmaciens 56 (201.67 Ko)

argumentaires de l'HAS : parler avec son pharmacien.

Brochure parler avec son pharmacienBrochure parler avec son pharmacien (692.01 Ko)

Affiche parler a son pharmacien a3Affiche parler a son pharmacien a3 (691.43 Ko)

Petition fspfPetition fspf (216.5 Ko)

 

Cnop infog manif 1

Cnop infog manif 2 2

 
 

Lieux de manifestation et communication presse

 Chères Consœurs, chers Confrères,
 

La journée du 30 septembre s'annonce comme une journée qui marquera nos politiques, avec un mouvement de grève très fortement suivi.

 Cette mobilisation est à la hauteur des menaces qui pèsent sur le modèle de la pharmacie d'officine en France.

 Pour informer nos patients de la fermeture de nos officines mardi prochain, le Syndicat des Pharmaciens du Morbihan, conformément au vote du 25 Septembre, a inséré dans la presse grand public ( Ouest France et Le Télégramme) un encart pour informer tous nos patients de cette fermeture.

 Vous trouverez cet encart en pièce jointe, afin que vous puissiez vous en faire le relais auprès de vos patients.

 Les nombreux échanges avec vous nous ont fait sentir une volonté forte de vous mobiliser et vous rassembler pour manifester notre opposition à ce projet de loi.

2 manifestations sont donc organisées sur la Bretagne, nous vous invitons à nous retrouver :

 

Mardi 30 Septembre 2014 à 14h00

avec vos équipes, en blouse si possible,

à Quimper devant la Préfecture

ou

Préfecture du département 35 :

3 Avenue de la préfecture 35000 Rennes

Quartier Beauregard (Rennes Nord).

 

A cette occasion, nous demanderons à être reçus par Monsieur le Préfet, pour lui exposer les problématiques et les dangers de ce projet de loi Croissance et pouvoir d'achat.

Nous invitons également, dans le cadre de l'UNAPL, l'ensemble des Professions réglementées à se joindre à nous afin de rendre ce mouvement le plus important possible.

Bien confraternellement.
 
Catherine LEYRISSOUX 
Présidente
Syndicat des Pharmaciens du Morbihan
 
GreveGreve (1.48 Mo)
 
 

Newsletter UNAPL : journée sans professionnels de santé

Rapport de l'IGF

Emmanuel MACRON, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, a demandé la publication du rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) de mars 2013 sur les professions réglementées, ainsi que toutes les annexes avec lesquelles un dialogue a été engagé.

 Merci de prendre connaissance du communiqué de presse joint, du rapport (114 pages…) et des annexes (222 pages et 438 pages) qui servent de base au dialogue.

 Nous vous rappelons que le conseil de l'ordre vous a envoyé une analyse de ce rapport.

 Bien confraternellement.

 Catherine LEYRISSOUX 
Présidente
Syndicat des Pharmaciens du Morbihan
Cp macronCp macron (130.21 Ko)

 

 

 

Ouest france

 

Manif2

Manif 2

 

Manif 3

 

 

Vidéos nouvelle rémunération

suivez le lien :

La nouvelle rémunération : pourquoi ?

La nouvelle rémunération : comment ?

La nouvelle rémunération et demain ?

 

LA FSPF REÇUE PAR ARNAUD MONTEBOURG

 

Le médicament doit rester en officine.

______

 

Dans la perspective de la préparation du projet de loi sur la croissance, dont un volet concerne la réforme des professions règlementées, la FSPF a sollicité une entrevue auprès du ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique. Ce rendez-vous avait pour objectif d’éviter toute remise en cause des professions réglementées, notamment la Pharmacie d’officine, accusée d’être en partie responsable de la baisse du pouvoir d’achat.

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol TOURAINE, est intervenue pour rappeler que "Ce rapport est un document administratif qui n'engage pas le Gouvernement", et que "les évolutions se feront dans le respect du principe du monopole officinal sur les médicaments et du statut spécifique de ces produits, qui ne sont pas des biens de consommation comme les autres".

Bien que le rapport de l’Inspection Générale des Finances, qui doit nous être communiqué pour analyse, prône une déréglementation de la Pharmacie d’officine, la FSPF prend acte que Monsieur MANDON Secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat, a publiquement souligné l'importance des pharmaciens d'officine « rendant un service réel à la population ». Monsieur MONTEBOURG a, quant à lui, assuré personnellement à la FSPF qu’il était « disposé à convaincre ou à être convaincu ».

Dans ce contexte tendu, la FSPF a réitéré auprès du ministère de l’Economie les fondamentaux suivants :

 

  • le médicament n’est pas un produit de consommation banalisé ;
  • les médicaments en France sont parmi les moins chers d’Europe ;
  • la répartition territoriale des officines garantit l’accès aux soins en tous points du territoire;
  • le réseau officinal protège de toute contrefaçon ;
  • les entreprises officinales génèrent un bassin d’emplois de 150 000 personnes ;
  •  il ne peut y avoir d’indépendance professionnelle sans indépendance financière des pharmaciens d'officine.

 

Le ministre a également entendu que l’officine française était moderne, favorable aux réformes comme celles initiées sur l’accompagnement des patients chroniques, sur sa participation à la coordination des soins et sur son mode de rémunération, et était prête à aller plus loin en créant un honoraire par dispensation d’ordonnance, comme l’a récemment suggéré la Cour des comptes. La FSPF est intervenue ces deux derniers jours dans les médias écrits et audiovisuels et fournira avant la fin août au ministère de l’Economie un contre-argumentaire qui sera annexé au rapport de l’IGF.

 

Le désarroi des pharmaciens, injustement qualifiés de nantis, est profond. La FSPF partage l'opposition des autres professions libérales à ces accusations infondées et se mobilise, avec le soutien de ses adhérents, pour lutter contre toute perspective de déréglementation, afin de préserver la proximité avec le patient et le tissu social de notre pays. Dès aujourd’hui, elle appelle les 91 syndicats départementaux dans tous les territoires qui lui sont affiliés à convaincre les responsables politiques de leurs régions du caractère néfaste d’une telle loi.

PROFESSIONS REGLEMENTEES Actions de mobilisation interprofessionnelle

Circ 2014 188d banniere fermeture officine 1600x240Phieledoujet2Affiche unapl pharmaciensBadgeBadge à découper :Badge a decouperBadge a decouper (253.01 Ko)

Comme annoncé dans notre circulaire n° 2014-185 du 16 septembre dernier, vous trouverez ci-joint, un fichier au format PDF contenant l’affiche (format A4) de promotion du rôle joué par les pharmaciens d’officine auprès de la population, élaborée par l’Ordre national des Pharmaciens, en concertation et avec la validation des syndicats représentatifs de la profession.

 Ce document correspond au format réduit de l’affiche de grande dimension qui sera livrée d’ici samedi midi dans toutes les officines par l’Ordre national des Pharmaciens, via les grossistes répartiteurs.

 L’Ordre national procèdera, pour sa part, à la diffusion d’affiches issues du stock résiduel parisien aux 24 facultés de pharmacie ainsi qu’aux associations étudiantes.

 

Nous continuons sans faiblir notre action auprès des politiques : vous êtes notre meilleur atout : professionnels de proximité, vous contrez les attaques médiatiques mieux que quiconque : le tête à tête est plus porteur que le virtuel !

Comme annoncé dans notre circulaire n° 2014-179 du 18 septembre, l’UNAPL lance une journée sans professionnels libéraux le 30 septembre prochain. Lors de notre AGE du 18 septembre, les présidents des départements ont décidé à l’unanimité de soutenir cette initiative.

L’UNAPL vient de nous adresser la « boîte à outil » de cette action. Outre le mode opératoire, il s’agit d’un ensemble de documents (affiches, tract, argumentaire, etc.) que nous avons décidé d’adapter en partie aux problématiques de la pharmacie d’officine. Nous vous l’adresserons en début de semaine prochaine, une fois finalisé.

Dans l’immédiat, vous trouverez, ci-joint, l’affiche de mobilisation des pharmaciens d’officine, l’affiche et le tract d’information du public que vous pourrez ainsi rapidement apposer sur la vitrine de votre officine et distribuer, ainsi qu’une bannière au format jpeg que nous mettons en ligne sur notre site internet.http://www.sdpdm56.com/

Enfin, dès la semaine prochaine, le fil d’actu du site internet de la FSPF relaiera, et ce tout au long de la campagne de mobilisation, le déroulement des actions mises en œuvre.

tract grève

Afin de préparer au mieux la journée de grève, nous vous proposons ce message à apposer sur les comptoirs et vitrine afin de prévenir nos concitoyens, sachant que des affiches sont en cours d'acheminement.Nous vous enverrons la liste des pharmacies qui assureront la garde à guichet fermé.Tout se décide le 25, rendez-vous donc le 25 !
Pour ceux qui ne pourront pas être présents vous recevrez les consignes et vous pouvez contacter votre délégué de secteur.
 

Tract greveTract greve (349.48 Ko)

Circ 2014 188d banniere fermeture officine 1600x240Circ 2014 188d banniere fermeture officine 1600x240 (94.82 Ko)

Circ 2014 188b affiche unapl mobilisation officineCirc 2014 188b affiche unapl mobilisation officine (55.16 Ko)Circ 2014 188c affiche unapl public officineCirc 2014 188c affiche unapl public officine (133.53 Ko)

Circ 2014 188e tract 210x297Circ 2014 188e tract 210x297 (55.88 Ko)

Une concertation avec les pharmaciens ouverte

Le Figaro (Philippe Besset)

Son syndicat appelle les officines à faire grève le 30 septembre dans le cadre d'une journée de mobilisation nationale contre le projet de réforme des professions réglementées.

Les ministères de la Santé et de l'Economie ont lancé une concertation avec les pharmaciens au sujet de la réforme sur les professions réglementées, qui doit durer deux semaines, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Au cours de cet entretien, Marisol Touraine est "restée ferme" quant au monopole des pharmaciens sur la vente de médicaments, selon M. Besset. La ministre a déjà exprimé à plusieurs reprises son opposition à la fin de ce monopole. 

Pour cette réforme, le gouvernement s'appuie sur un rapport de l'Inspection générale des finances qui suggère, entre autres, d'étendre aux grandes surfaces la vente de médicaments sans ordonnance ou non remboursables.

Lettre aux politiques

Chères Consœurs, chers Confrères,
 
Nous continuons sans faiblir notre action auprès des politiques : vous êtes notre meilleur atout : professionnels de proximité, vous contrez les attaques médiatiques mieux que quiconque : le tête à tête est plus porteur que le virtuel !
 
Ci-joint une autre proposition de courrier en word pour que vous l'adaptiez à votre interlocuteur.
Forts des résultats des pétitions, contactez les maires, députés, demandez-leur d'intervenir !
 
Quelques réactions et changements d'attitude sont messagers d'espoir ! continuons !
 
Bien confraternellement.
 
Catherine LEYRISSOUX 
Présidente
Syndicat des Pharmaciens du Morbihan

Pour le maintien de l’exclusivité de la délivrance du médicament par le pharmacienPour le maintien de l’exclusivité de la délivrance du médicament par le pharmacien (16.76 Ko)

Attaques sur le monopole

Chères consoeurs, chers confrères,

Les attaques médiatiques sur notre profession ont été trop loin pour que nous en restions là.

 Cet été, votre syndicat départemental vous a donné les moyens de riposter grâce à notre principal atout : la proximité qui est l’un des piliers de notre profession.

 Nous avons pu mettre à profit notre présence dans nos officines avant et après nos vacances pour mobiliser l’opinion, rétablir la vérité et l’honneur de notre profession : la pétition ci-jointe a servi de média. Je l’ai présentée et argumentée dans mon officine : aucun patient n’a refusé de signer et souvent ils signaient spontanément.

Forts de ces soutiens, il est temps pour chacun d’entre nous de contacter nos élus par mail, téléphone, demande d’audience, rencontres officielles ou officieuses, je joins un Word que vous pouvez adapter. Ce texte contient une synthèse des arguments qui nous semblent convenir pour ces contacts politiques.

 Mobilisons-nous sur 2 semaines vers tous les maires, conseillers municipaux, députés, sénateurs,... du Morbihan et d’ailleurs pour avancer nos arguments et prouver que notre profession, au-delà des clivages politiques et des lobbyings des grosses fortunes sont des professionnels de santé conscients de leurs responsabilités de santé publique et capables de se mobiliser en peu de temps.

 N’hésitez pas à sensibiliser vos confrères non syndiqués.

 N’oublions pas les autres professions de santé dans la tourmente : parlons avec eux, voyons ce que nous pouvons construire ensemble pour valoriser nos professions aux yeux des politiques et de l’opinion publique.

Travailler avec les sociétés savantes permet de valoriser notre profession.

 Merci pour vos mails de soutien pendant ces mois de juillet et d'août. J’attends vos mails de signalement des contacts pris, pour les valoriser.

Vous pourrez envoyer les pétitions fin septembre.

 Bien confraternellement,

Pour le conseil syndical,

Catherine Leyrissoux

Présidente du syndicat des pharmaciens du Morbihan.

lettre pour les élus :

Lettre maireLettre maire (13.61 Ko)

Petition 1Petition 1 (370.57 Ko)

Affiche

Le medicament doit rester en pharmacieLe medicament doit rester en pharmacie (52.49 Ko)

presse et circulaires

Articles mr le doujet 1Articles mr le doujet 1 (449.86 Ko) : ce qu'ont dit nos élus.

Reponse de la fspf rapport igfReponse de la fspf rapport igf (6.12 Mo)

Mesures proposees par la fspfMesures proposees par la fspf (1.21 Mo)

39869 reponse onp igf39869 reponse onp igf (3.47 Mo)

Nos patients ont reçu une information sur les entretiens AVK

Répondre à ces questions, c'est important !

NEGOCIATIONS CONVENTIONNELLES ASSURANCE MALADIE - PHARMACIENS D’OFFICINE

 

Réunis, ce jour, en assemblée générale, les présidents des syndicats départementaux de pharmaciens d’officine membres de la FSPF :

  •  rappellent que de nombreuses officines connaissent des difficultés économiques, une pharmacie fermant tous les trois jours ;
  • constatent le non-respect par l’UNCAM de ses engagements conventionnels portant sur l’évolution de la rémunération des pharmaciens d’officine en faveur d’un honoraire de dispensation ;
  • prennent acte de l’annonce du 9 juillet prochain comme date de reprise des négociations conventionnelles avec l’UNCAM ;
  • attendent de l’entretien que le président de la FSPF aura, le 10 juillet prochain, avec la présidence de la République, un arbitrage de l’Etat.

 Dans ce contexte, l’assemblée générale de la FSPF :

  • réaffirme sa demande de mise en œuvre immédiate de l’honoraire de dispensation, conformément aux dispositions de la convention nationale pharmaceutique ;
  • confirme son refus de signature des avenants « génériques » 2013 ;
  • demande que, conformément aux règles de transparence des relations entre professionnels de santé et entreprises produisant ou commercialisant des produits de santé, les ressources issues de l’industrie du médicament générique, qui ont permis la sauvegarde du réseau officinal ces deux dernières années, soient affectées au financement de la réforme de la rémunération de l’officine.

Merci d'être venus partager votre savoir !

A Lanester, sur le site de Saint Niau,

le samedi 15 juin de 9 h 30 à 18 heures

Les plantes médicinales et ce que les pharmaciens en font (préparations) ont été présentés par

Bretagne Vivante (notre consoeur Madame Bodiguel),

un formateur en phytothérapie et aromathérapie,

des consoeurs et confrères volontaires.

 

La COM’,

Ce mot est galvaudé, banalisé ; elle est omniprésente et même envahissante et pourtant les pharmaciens communiquent-ils suffisamment entre eux ? Bien Communiquer avec des confrères pharmaciens au sein de notre SYNDICAT nous est apparu indispensable pour 2011.

Pour FAIRE VIVRE cette communication partagée, vite et bien, nous avons créé ce lieu de rencontre virtuel des pharmaciens du « 56 » et créé un groupe de discussion.

La souplesse et l'instantanéité des échanges sera une richesse du lien entre nous tout en gardant une expression efficace, synthétique et rigoureuse pour l’ensemble de notre groupe. Nous conservons bien sûr la rubrique « billet d'humeur ».

L'objectif de ce site est de rassembler les énergies ; on en a besoin ! Que tous les adhérents puissent, au delà d'une AG, s’exprimer ouvertement et apporter leurs expériences. (Questions ou réponses).

FAITES CIRCULER L' INFORMATION, c’est de la responsabilité du syndicat et de la vôtre, EXPRIMEZ-VOUS. Nous serons plus forts.

Participez à la création de ce groupe de discussion !

Philippe Lacombe vice président,

Catherine Leyrissoux, Michèle Caro, Coprésidentes du Syndicat des Pharmaciens du Morbihan

Elections présidentielles : quel programme pour les candidats ? Chaque jour un nouveau candidat sur le site de la FSPF

Afin de répondre à vos questions, nous mettons en ligne la réponse du Dr Olivier Veran référent santé pour l’équipe En Marche ! au président de la FSPF Dr Philippe Gaertner.

Paris, le 29 avril 2017

Monsieur le Président,

Suite aux échanges avec notre équipe de campagne et au moment où vous prenez part à une négociation conventionnelle décisive pour l’avenir du métier de pharmacien d’officine, nous tenions à vous assurer de l’attachement d’Emmanuel Macron au réseau pharmaceutique, maillon indispensable de notre système de santé.

Les évolutions envisagées dans le cadre de cette négociation, tant sur le plan du métier que celui de la rémunération, sont essentielles et concourent à l’objectif collectif de faire face aux nouveaux besoins de l’organisation des soins, en particulier en termes de coordination des professionnels de santé, tout en veillant à l’objectif de soutenabilité pour les finances publiques.

Il nous faut être toujours plus attentifs aux inégalités – sociales et territoriales – de santé, à la continuité des soins, à l’accompagnement des personnes âgées, à l’observance et à la prévention.

Il nous faut aussi développer l’évaluation en vie réelle des médicaments : le pharmacien y a toute sa place.

La pertinence des soins et la chasse au gaspillage sont à rechercher, en lien étroit avec les autres professionnels de santé, par des outils mobilisés au plus près des personnes : préparation des doses à administrer (PDA), livraisons au domicile, aide au retour à domicile etc.

Il nous faut aussi améliorer la pratique du tiers payant et simplifier les démarches et les charges administratives des professionnels.

La dispensation des médicaments et autres produits de santé sur nos territoires apporte aujourd’hui la garantie de proximité et de sécurité. C’est pourquoi nous sommes attachés au monopole pharmaceutique, corollaire à la bonne réalisation de cette mission.

La filière pharmaceutique fait face à des défis nombreux et évolutifs. Citons par exemple l’autorisation de la vente de médicaments sur internet, y compris en provenance de l’étranger, l’impact sur certaines pharmacies de proximité du regroupement de médecins en maisons de santé, ou encore les velléités d’acteurs de la grande distribution de vendre des médicaments hors les officines, sous la responsabilité de pharmaciens.

Pour faire face à ces défis, Emmanuel Macron souhaite qu’une instance de concertation réunisse dans la durée l’ensemble de la filière pharmaceutique.

La convention avec l’assurance maladie devra opportunément contribuer à faire évoluer votre profession en cohérence avec les objectifs de santé publique qui sont les nôtres. Nous aurons à cœur de poursuivre ces travaux en étroite coopération avec votre organisation.

Emmanuel Macron sait pouvoir compter demain encore sur la mobilisation de la pharmacie d’officine au service d’une organisation des soins plus efficace et plus agile et de la « révolution de la prévention » qu’il appelle de ses vœux.

Nous vous prions de croire, monsieur le Président, en l’assurance de notre considération distinguée.

Dr Olivier Véran, référent santé pour l’équipe En Marche !

Mentions légales

Le contenu des présentations de ce site sont sous la responsabilité de leurs auteurs.

L'utilisation des documents figurant sur ce site ne dispense en aucun cas les internautes d'exercer leur sens critique vis-à-vis des données présentes, et doit se faire sous leur responsabilité.

Site créé par

Conception graphique et ergonomie : Fabien Leyrissoux

Rédactrice : Catherine Leyrissoux